Ramsès

25/11/2016 14:44

Ramsès (SEGOND, Français Courant, JÉRUSALEM, T.O.B.), de l’égyptien R’-ms-sw (le dieu solaire). Re est celui qui l’a engendré. Ville de la partie la plus fertile de l’Égypte (#Ge 47:11) du district de Gochên (#Ge 47:6). Le Pharaon ordonna à Joseph d’installer Jacob et ses fils dans cette région. Ramsès II éleva, sur la frontière orientale de l’Égypte, une ville à laquelle il donna son nom ; c’était probablement la ville entrepôt appelée Ramsès, que les Israélites construisirent pour le Pharaon (#Ex 1:11), voir Égypte. III, 5. Lors de l’Exode, les Israélites allèrent de Ramsès à Soukkoth (#Ex 12:37). Tsoan, Avaris, Ramsès, Tanis furent les noms successifs de la même ville à différentes périodes.

 

      La ville de Tanis ne porta le nom de Ramsès que peu de temps (environ de 1300 à 1100 avant Jésus-Christ), et il est possible qu’#Ex 1:11 se réfère à la cité plus ancienne, Tsoan-Avaris, où les Israélites peinèrent comme esclaves. Cette cité était en effet déjà florissante avant l’expulsion des Hyksos (vers 1570 avant Jésus-Christ). Identification : Sàn el-Hagar. Toutefois aujourd’hui on identifie Ramsès non plus avec Tsoan (ou Avaris, Tanis ou le Tell de Sàn el-Hagar) mais avec Quantir. Voir la carte de l’article Pitom ainsi que les articles Exode (Date de l’) ; Pitom ; Tsoan.

 

Copyright Editions Emmaüs

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/