REMETTRE SON ESPRIT ENTRE SES MAINS

27/08/2013 17:05

Je remets mon esprit entre tes mains ; Tu me délivreras, Éternel, Dieu de vérité ! {#Ps 31:5}

Ces paroles ont été utilisées fréquemment par des hommes saints à l’heure de leur départ. Nous pouvons les considérer avec profit ce soir. L’objet de la sollicitude de l’homme fidèle dans la vie et dans la mort n’est pas son corps, mais son esprit ; c’est son plus cher trésor : si celui-ci est sans danger, tout est bien. Qu’est-ce que cet état mortel comparé avec l’âme ? Le croyant remet son âme dans la main de son Dieu ; elle est venue de lui, elle lui appartient, il l’a depuis longtemps soutenue, il est capable de la garder, et il est parfaitement certain qu’il la recevra. Toutes choses sont sans danger dans les mains de l’Éternel ; ce que nous confions au Seigneur sera en sécurité, à la fois maintenant et dans ce jour des jours vers lequel nous nous hâtons. C’est paisible pendant la vie, et glorieux dans la mort, de reposer sous la protection du ciel. En tous temps nous devons nous en remettre totalement à la main fidèle de Jésus ; alors, bien que la vie puisse ne tenir qu’â un fil, et que les adversités puissent se multiplier comme les sables de la mer, notre âme demeurera à l’aise, et prendra son plaisir dans les lieux de repos tranquilles. « Tu m’as racheté, Ô Seigneur Dieu de vérité ». La rédemption est une base solide pour la confiance. David n’a pas connu le Calvaire comme nous le connaissons, mais la rédemption temporelle l’a accueilli ; et la rédemption éternelle ne pourra-t-elle pas nous consoler avec encore plus de douceur ? Les délivrances passées sont des défenses fortes pour une assistance présente. Ce que le Seigneur a fait, il le fera encore, parce qu’il ne change pas. Il est fidèle à ses promesses, et gracieux à ses saints ; il ne se détournera pas de son peuple. « Seigneur, jusqu’à la mort j’aurai confiance en toi, je te louerai même depuis la poussière, prouvant que ton amour est immense. Tu peux me châtier et me corriger, mais tu ne peux jamais me négliger ; depuis que le prix de la rançon est payé, c’est sur ton amour que mon espoir est fondé. »

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/