RiCK WARREN ?????

31/12/2026 23:59

Je m`excuse pour avoir publié les articles de Rick Warren, je ne connaissais pas son orientation. Toutes les publications de Rick Warren sont présentement sous cellées pour fin d`enquête. Personne n`a accès à ses publications. Désolé encore une fois.

https://www.info-sectes.org/newage/rick-warren.htm#haut

 

Rick Warren et le Nouvel Age

"Numero spécial Rick Warren !!!"

Extraits sur Rick Warren d'articles publiés dans la Route Droite (bulletin de Vigi-Sectes)

Voici un extrait du dernier livre Warren Smith : Une Tromperie "Merveilleuse".

Les livres de Rick Warren répondent de manière claire et directe à l'influence croissante des enseignements du Nouvel-Age dans les milieux évangéliques.


Ayant été un membre actif du Nouvel-Age, j'ai immédiatement reconnu les sérieuses implications de celui-ci dans le mouvement de Rick Warren « Motivé par l'essentiel » (purpose driven movement). Me sentant appelé à mettre en garde l'Église contre une telle confusion spirituelle venant de tels enseignements, j'ai immédiatement quitté mon travail pour écrire : "Trompé sur l'essentiel " (anglais: Deceived on purpose, littéralement 'Trompé intentionnellement') : Ce livre met à jour les implications du Nouvel-Âge dans ce mouvement. Je n'ai pas qualifié Rick Warren ni son mouvement d'Église 'Nouvel-Âge', mais j'ai relevé les implications du New Age dans leurs enseignements, et les dangers résultants pour l'Église. Parce que les apologistes de Saddleback [l'église de Rick Warren] ont dénaturé mes avertissements, et parce que mes inquiétudes se sont intensifiées depuis ce livre, j'ai écrit une suite. Voici résumées brièvement les Dix préoccupations fondamentales.

 

  1. Rick Warren cite des dirigeants du Nouvel-Âge

    Quand, dans "une vie motivée par l'essentiel", Rick Warren introduit ses thèmes «espoir» et «but», il choisit contre tout entendement de les présenter en citant le Dr. Bernie Siegel - un leader vétéran du Nouvel-Âge qui se vante publiquement d'avoir accepté un esprit-guide nommé George. Il est clair que les lecteurs de "une vie motivée par l'essentiel" s'attendent à ce que Dieu ait inspiré Warren pour introduire les thèmes "espoir et but" en faisant référence à la «sagesse» de Bernie Siegel, un auteur et leader du mouvement du Nouvel-Âge. Pourtant, la Bible nous met en garde contre cette sagesse du monde et non de Dieu, qui peut faire tomber les croyants comme les incroyants, et les induire en erreur: Cette sagesse n'est point celle d'en haut, mais elle est terrestre, charnelle, diabolique. (Jacques 3:15) Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d'achoppement ou une occasion de chute. (Romains 14:13)

     

  2. Rick Warren répand un message troublant du Nouvel-Âge: "Dieu est en tout"

    ("Dieu ... demeure en tous " dans la version française du livre): Parmi les quinze différentes versions (anglaises) de la Bible que Rick Warren utilise dans son livre, il choisit de citer Éphèsiens 4:6 d'une nouvelle traduction, la "New Century Version" (NCV) qui rend que Dieu est «en» tout, de la manière panthéistique du Nouvel-Âge. Selon les dirigeants du Nouvel-Âge, cet enseignement est fondamental pour le Nouvel Age / Nouvelle Spiritualité. Il choisit une version qui a potentiellement induit en erreur des millions de lecteurs vers cette doctrine clé du Nouvel-Âge selon laquelle Dieu est «en» tout. Warren écrit: La Bible dit: « Il règne sur tout et est omniprésent et est en tout» , et demeure en tous (la version française reprend la BFC : Dieu règne sur tous, agit par tous)" . La New Century citée ici verbalise ce que mes anciens livres du Nouvel-Âge (A course in Miracle : Un Cours En Miracles) m'ont appris auparavant; c.-à-d. que Dieu est «en» tout le monde et en tout. Cela déforme complètement ce que l'apôtre Paul dit dans Éphèsiens 4:6. Dans ces lettres, Paul n'écrit pas à l'ensemble du monde.. Dans Éphèsiens 1:1, il indique clairement qu'il écrit aux « saints qui sont à Éphèse et aux fidèles en Jésus-Christ.» Selon une traduction correcte, Dieu n'est pas «en» tout le monde et en tout, et l'Esprit de Dieu habite seulement en ceux qui ont vraiment accepté Jésus-Christ comme leur Seigneur et Sauveur (Jean 14:15-17; Actes 5:3). ... Il n'a pas dit que Dieu est présent dans les non-croyants. Il n'a pas dit... comme le Nouvel-Âge l'enseigne. ... Comparez la (NCV) que Rick Warren cite et la version NBS / Darby: (NCV) Il domine tout et est partout et "en tout" (NBS / Darby)... est avant tout, et parmi tous, et en vous tous / … en nous tous.

     

  3. Rick Warren et la traduction "The Message"

    Rick Warren cite Eugene Peterson "The Message" dans son livre plus que n'importe quelle autre version de la Bible. "The Message" est teintée d'implications avec le Nouvel-Âge. Dans son premier chapitre, cinq des versets cités viennent de "The Message". Warren affirme que c'est une paraphrase de la Bible, mais il écrit souvent « la Bible dit »... lorsqu'il cite "The Message". Voici un des nombreux exemples des implications du Nouvel-Âge dans le 'Notre Père'. La où la plupart des traductions lisent "sur la terre comme au ciel", Peterson insère la phrase occulte "Ce qui est en haut comme ce qui est en bas" (Angl. as above, so below). La signification de cette maxime mystique occulte est révélée dans le livre "as above, so below", un livre publié en 1992 par les éditeurs du Journal du Nouvel-Âge. Le rédacteur en chef Ronald S. Miller décrit comment cette maxime occulte/magique exprime la «vérité fondamentale sur l'univers" c.-à-d. l’enseignement que «nous sommes tous un» parce que Dieu est «immanent » ou « en » tout le monde et en tout. Miller écrit: Il y a des milliers d'années dans l'Égypte ancienne, le grand maître alchimiste Hermès Trismégiste, qu'on croit être un contemporain du prophète hébreu Abraham, a proclamé cette vérité fondamentale sur l'univers: « Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut : et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Cette maxime implique que le Dieu transcendant au-delà de l'univers physique et le Dieu immanent en nous-mêmes, sont un. Le Ciel et la Terre, esprit et matière, l'invisible et les mondes visibles forment une unité à laquelle nous sommes intimement liés. Miller continue en citant le chercheur Reshad Field: "Ce qui est en haut comme ce qui est en bas" signifie que deux mondes sont instantanément perçus comme étant "un" lorsque nous réalisons notre unité essentielle avec Dieu l'Unique et la multitude, le temps avec l'éternité, tout est Un. Cette expression vient du début de "La Table d'Émeraude" et englobe tout le système de la magie traditionnelle et moderne qui a été inscrit sur la tablette dans une formulation cryptique par Hermès Trismégiste. Tous les systèmes de magie sont réclamés de fonctionner par cette formule. «Ce qui est en haut est identique à ce qui est en bas... L'univers est le même que Dieu, Dieu est le même que l'homme." La plupart des références sur internet ou dans des livres et magazines contenant cette maxime, décrivent ces termes comme ayant une source occulte/mystique/Nouvel-Âge/ésotérique/magiques. Un tel enseignement est contraire à ce que la Bible enseigne : nous sommes "un" en Jésus-Christ lorsque nous nous repentons de nos péchés et l'acceptons comme notre Seigneur et Sauveur. Galates 3:26 - 28 stipule que: Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus Christ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus Christ.

     

  4. Une vision déformée de la prophétie biblique

    Dans "une vie motivée par l'essentiel", Rick Warren déconseille fortement l'étude de la prophétie. Il affirme que Jésus dit en gros aux disciples: "Les détails de mon retour ne doivent pas vous inquiéter". Contrairement à ce que Warren écrit, Jésus dit à ses disciples sur le mont des Oliviers que la compréhension des détails de son retour est très importante, il donne à ses disciples les enseignement prophétiques nécessaires afin qu'ils ne soient pas trompé sur les détails de son retour, à la fin des temps. Il prévient qu'il y aura de faux enseignants et de faux enseignements cherchant à confondre les détails de son retour. Il donne des détails afin qu'aucun de ses disciples, ou qu'aucun d'entre nous, ne se méprennent lors de l'arrivée de l'Antéchrist. Il commence son long discours prophétique en disant, "Prenez garde que personne ne vous séduise. " et se termine en les avertissant: "Veillez donc" et "Soyez sur vos gardes" Ayant abandonné le Nouvel-Âge, je trouve très troublant l'affirmation de Rick Warren sur le retour de Jésus : « les détails de mon retour ne doivent pas vous inquiéter ». Ces détails ont joués un rôle dans ma conversion:. J'ai appris en lisant la Bible qu'un faux Christ se pointe à l'horizon et que j'en étais un disciple pendant plusieurs années sans le savoir. Les enseignements la Bible étant clairs et faisant autorité, j'ai pu un jour comprendre comment j'avais été trompé sur le vrai Jésus et Son vrai retour. En comprenant qu'il existe un faux Christ contrefaisant le vrai Christ, j'étais alors en mesure de renoncer à celui-ci et de remettre ma vie à Christ.

     

  5. Rick Warren et John Marks Templeton

    Rick Warren s'est prêté à son insu aux «objectifs» du sympathisant du Nouvel-Âge, John M. Templeton. En ce moment même, Wayne Dyer - collègue d'un dirigeant du Nouvel Âge (Neale Donald Walsch), enseigne les principes de la Nouvelle Spiritualité à un public américain sans méfiance à la télévision. Son sujet est "Le pouvoir de l'intention et l'essentiel / objectif" (Angl. The power of intention and purpose). Pendant que Dyer présentait habilement la "Nouvelle Spiritualité" en parlant de la puissance de l' "objectif", Rick Warren devait juger un "pouvoir de l'objectif" lors du concours de rédaction pour la Fondation Templeton (mouvement du Nouvel-Âge). John Templeton -avec ses enseignements massivement orientés vers le Nouvel-Âge et la métaphysique - croit en une «divinité partagée entre Dieu et l'humanité." Le dernier Templeton a été présenté sur la couverture du magazine de Robert Schuller étant décrit comme "mon role modèle merveilleux" de Neale Donald Walsch.

     

  6. L'influence de Robert Schuller sur Rick Warren

    J'ai découvert que Rick Warren a été grandement influencé par Robert Schuller et qu'il a fréquemment utilisés ses expressions et écrits, sans pour autant les lui attribuer. En 2004, lors de la promotion de son "Institut pour la réussite de direction d'Église", Schuller a affirmé que Warren était diplômé de son Institut. En outre,... le 4 avril 2004 , lors de l'émission "l'heure du pouvoir", Schuller a décrit Warren comment étant venu à son Institut "à chaque fois." Et la femme de Rick Warren, Kay, a été cité dans un article de "Christianity Today" (le christianisme aujourd'hui) disant que Schuller "a eu une profonde influence sur Rick.'' En lisant les anciens écrits de Schuller, cela est vite confirmé... Voici l'un des nombreux exemples. Dans son livre de 1982 "estime de soi: la nouvelle réforme", Schuller écrit: «Notre survie même en tant qu’espèce dépend de l'espoir". Et sans espoir, nous allons perdre l'espérance/foi de pouvoir s'en sortir (Angl. hope + cope). Vingt ans plus tard dans "une vie motivée par l'essentiel", Rick Warren écrit: « (version fr.) L'espoir est aussi essentiel à notre vie que l'air et l'eau, pour tenir bon, il nous faut avoir une raison d’espérer ». (en angl. hope + cope). Un autre exemple se trouve dans la conclusion de son livre de 1995 "l'Église motivée par l’essentiel" :« Acceptez le défi de devenir une église "motivée par l'essentiel" , les plus grandes églises de l'histoire sont encore à bâtir ». Cette déclaration est presque une citation littérale du livre de Schuller de 1986 "Votre Église a un avenir fantastique", qui cite un pasteur en disant:. « Il y a dix ans, j'ai entendu le Dr Robert Schuller dire lors de sa conférence de leadership, ‘Les plus grandes des églises dans le monde sont encore à bâtir' ». Ce ne sont que deux des nombreux exemples où Rick Warren utilise, mais sans les citer, les écrits de Schuller... Plus je lis Schuller, plus je suis choqué de voir combien de raisonnements / idées / références / mots / termes / expressions et citations de Rick Warren, semblent être directement inspirés par les écrits et enseignements de Schuller.

     

  7. La "nouvelle réforme" de Rick Warren & Robert Schuller et "le rêve de Dieu"

    La proposition de Rick Warren de "Nouvelle Réforme" et le "rêve de Dieu" - un plan de paix mondiale (P.E.A.C.E Plan) - sont étonnamment semblables à la "nouvelle réforme" et "le rêve de Dieu" proposé par Robert Schuller pour "racheter la société". La seule vraie différence entre leurs plans de base est que Schuller l'a proposé vingt plus tot, dans son livre "estime de soi: La nouvelle réforme". Pour accomplir sa "nouvelle Réforme" dans l'Église, Schuller invoque fréquemment la métaphore du «rêve de Dieu» pour décrire «le grand plan de Dieu pour racheter la société." Vingt ans plus tard, Warren proclamait aussi la "Nouvelle Réformation" dans l'église. Pour mener à bien celle-ci, Warren a également invoqué la même métaphore. Warren décrit son nouveau plan réformateur P.E.A.C.E comme le "rêve de Dieu" pour vous et le Monde". Il s'avère ressembler au plan PEACE proposé par Neale Donald Walsch :... Conformément à l'engagement de Schuller de quarante ans pour son église, Rick Warren s'est aussi engagé pour quarante ans envers la communauté de Saddleback. Il a «cultivé» sa méga-Église fidèlement en implémentant tout ce qu'il avait appris de Schuller. Enfin, le concept de "rêve de Dieu" de Schuller est utilisé pour inspirer des millions de chrétiens a suivre le projet en 5 points P.E.A.C.E de Warren pour «changer le monde», un plan de paix qui, sur papier, ressemble au plan de paix en 5 points proposé par Neale Donald Walsch et son "Dieu" du Nouvel-Âge.

     

  8. Le Nouvel-Âge accueille à bras ouvert la Nouvelle Réforme de Schuller

    Dans le livre de Neale Donald Walsch, paru en 2002, "les nouvelles révélations", Walsch et son "Dieu" du Nouvel-Âge louent le ministère de Robert Schuller et applaudissent son appel pour une Nouvelle Réforme. Walsch décrit comment lui et son "Dieu" en appellent aussi à une « Nouvelle Réforme ». En fait, ils félicitent Schuller et croient que la Nouvelle Réforme peut fusionner avec leur plan, pour aider à combler le fossé entre l'Eglise chrétienne et les enseignements du Nouvel-Âge/ Nouvelle Spiritualité. Ils présentent également leur nouvelle réforme sous la forme d'un Plan de PAIX (P.E.A.C.E) en 5 points sous forme d'un acronyme, un peu comme le plan de PAIX (P.E.A.C.E) de Rick Warren en 5 points. Dans 'Les nouvelles révélations: Une conversation avec Dieu', Walsch, lors une conversation avec son "Dieu", déclare: Le révérend Robert H. Schuller, le serviteur Chrétien américain qui a fondé la célèbre Cathédrale de Cristal...a déclaré il y a vingt ans dans son livre 'Estime de soi': la Nouvelle Réforme dont nous avons besoin, est une seconde réforme au sein de l'Église, pour la faire dévier de son message de peur et de culpabilité, de vengeance, de damnation, vers une théologie de l'estime de soi. Walsch cite Schuller: "l'église a profondément failli a générer cette qualité humaine qui se chez ceux qui transforment notre monde en une société sûre et saine. Walsch continue sa conversation avec « Dieu » ainsi: "M. Schuller a poursuivi en suggérant que les chrétiens sincères et les gens d'église peuvent trouver un point de départ théologique en vue d'un accord universel, s'ils peuvent reconnaître le droit universel et la nécessité absolue de chacun d'être traitée avec immense respect, simplement parce qu'il ou elle est un être humain!" Walsch appelle ensuite Schuller un «ministre extraordinaire» et le cite à nouveau en disant: «En tant que chrétien, théologien et homme d'Église dans la tradition réformée, je dois croire qu'il est possible pour l'église d'exister, même s'il se peut qu'elle soit une grave erreur en substance, stratégie, style ou esprit. " Walsch ajoute: "Mais, [Schuller] a dit, en fin de compte "les théologiens doivent avoir leur standards internationaux, universels, inter-inter-confessionnaux, interculturels, interraciaux.": Rev Schuller a été profondément perspicace dans ses observations et incroyablement courageux à les rendre publics. J'espère qu'il est fier de lui! Je suggère que la déclaration suivante: Nous sommes tous un. Notre chemin n'est pas le meilleur, mais simplement un autre." soit un standard de théologie pour ces organisations internationales, universelles, interconfessionnelles, interculturelles. Cela peut devenir l'évangile d'une Nouvelle Spiritualité. Il peut être une sorte de spiritualité qui rend les gens à eux-mêmes. Je ne crois pas en une pure coïncidence, lorsque que Neale Donald Walsch, Robert Schuller et Rick Warren lancent de même un appel pour une nouvelle réforme. Je ne crois pas non plus que ce soit une coïncidence de voir Walsch et son "Dieu" s'identifier à Schuller et de proposer la Réforme de Schuller comme un prototype de leur plan P.E.A.C.E. Enfin, je ne crois pas non plus que ce soit une coïncidence quand Warren a également utilisé la Réforme de Schuller comme prototype de son plan P.E.A.C.E et que le Nouvel-Âge comme Warren ont mis au point un plan PEACE en 5 étapes, pour encourager leurs appels communs pour une nouvelle réforme. D'autres dirigeants du Nouvel-Âge, comme Bernie Siegel et Gerald Jampolsky ont également fait l'éloge de Robert Schuller et approuvent ses écrits et enseignements. Jampolsky et Schuller ont réciproquement approuvé leurs livres. Dans son livre «Estime de soi : La Nouvelle Réformation», Schuller cite favorablement Jampolsky et fait l'éloge de ce dirigeant du Nouvel-Âge pour pour sa «théologie profonde." 39 Or, c'est Jampolsky qui m'a introduit à l'enseignement "Un Cours En Miracles" quand j'étais dans le mouvement Nouvel-Âge. Je devais découvrir par la suite à mon grand étonnement que ce même cours etait donné en 1985 dans la Cathédrale de Cristal de Schuller. J'apprenais que Schuller est en relation continue avec son «cher ami» Gerald Jampolsky, depuis les années 80 jusqu'à nos jours. Il n'est pas étonnant que Bernie Siegel - un responsable du Nouvel-Âge cité par Rick Warren dans son livre, ait été un membre de longue date du comité des conseillers du cours de Jampolsky "Un Cours En Miracles" à la base du Centre de Guérison Attitudes Nouvel-Âge.

     

  9. Les conséquences de l'influence Schuller sur Rick Warren

    Il est devenu évident pour moi que Rick Warren a intégré graduellement les plans Robert Schuller et ses enseignements dans l'église évangélique, que ce soit par "le rêve de Dieu", Dieu »en« tout, la "Nouvelle Réforme", ou d'autre chose... Il semblait que l'un des objectifs non déclaré de Rick Warren était de populariser les enseignements Robert Schuller dans l'aile traditionnellement "basée sur la Bible" de l'Église. Beaucoup de croyants qui semblent faire confiance à Rick Warren, ironiquement, ne font pas confiance Robert Schuller. La séduction magique de "Rick Warren" semble être en mesure de faire accepter les enseignements de Robert Schuller aux croyants qui, autrement, ne les auraient jamais accepté, venant de Schuller. Le fondement spirituel du modèle "motivé par l'essentiel" peut être trouvé dans les écrits et enseignements du ministère de Schuller pendant cinquante ans. Pendant que Warren et d'autres dirigeants ou organisations chrétiennes forgent de nouvelles Purpose-Driven autour du monde, le véritable architecte est tranquillement assis dans son bureau à la Cathédral de Cristal. J'ai trouvé très ironique que des pasteurs évangéliques apprennent ou parlent à l'Institut Schuller de direction d'Église qui marchent, pendant qu'un cours "Un Cours En Miracles" (Nouvel-Age) avait lieu également. Apparemment, ces pasteurs pensaient que Schuller savait ce qu'il faisait, parce qu'il avait une grande église "qui marche", et ils en voulaient une aussi.

     

  10. Une préoccupation sérieuse - Un avertissement sobre

    J'ai conclu mon livre précédant en soulignant qu'il n'est pas trop tard pour Rick Warren de reconnaître qu'il a été influencé par Robert Schuller et par les enseignements Nouvel-Âge. Ceux-ci visent à faire dériver l'Église vers une Nouvelle Spiritualité. Warren pourrait ouvrir les yeux de beaucoup, s'il commençait à exposer les différences entre le christianisme biblique et les enseignements trompeurs du Nouvel-Âge et de cette nouvelle Spiritualité. Cependant, j'ai présenté un sobre avertissement concernant Rick Warren et d'autres responsables chrétiens qui continuent à dénier la menace bien réelle de cette séduction spirituelle pernicieuse, mettant sérieusement en danger beaucoup de ceux qui leurs font confiance. ... Malheureusement, si Rick Warren et d'autres leaders chrétiens tombent dans les methodes et plans du Nouvel-Âge, plutôt que de les dénoncer, ils entraîneront dans leur chute de nombreuses personnes sincères. Ce sera l'aveugle conduisant l'aveugle, car ils s’enfoncent de plus en plus dans le fossé trompeur du Nouvel-Âge et de sa nouvelle spiritualité. Les chrétiens sans discernement, qui pensent être sur «la voie étroite" et préparer le retour de Christ, découvriront trop tard avoir été en fait sur le chemin large en train de préparer la voie de l'Antéchrist. Il n'est pas trop tard pour prévenir, mettre en garde chacun de cette tromperie. Il ne s'agit pas de la personne de "Rick Warren". Lorsque mon livre "Trompé dans l'essentiel" a été publié en août 2004, je savais que le livre serait controversé. Les implications du Nouvel-Âge que j'ai abordées, en particulier en ce qui concerne l'influence de Robert Schuller sur Rick Warren, n'avaient pas à ma connaissance, été soulevées auparavant. Comme déjà mentionné, mes craintes ne sont pas des problèmes personnels (Matthieu 18) entre Rick Warren et moi-même. Le livre de Warren ayant été vendu et distribué à des millions de personnes, j'ai approché Warren et ses lecteurs dans cette même arène publique. Mes observations restent respectueuses et soutenues par l'Écriture et des sources primaires. Dans son précédent livre "L'Église. Une passion, une vision" , Warren a écrit: "J'essaie d'apprendre des critiques." C'est pourquoi, j'avais espéré qu'il prendrait sérieusement en considération les implications Nouvel-Âge, que j'avais mis en évidence dans son modèle Motivé par l’essentiel. Allait-il commencer à voir ce que le Nouvel-Âge faisait vraiment? Allait-il faire quelques ajustements dans sa façon de présenter les choses? Allait-il reconnaître la nécessité de protéger l'église du Nouvel-Âge et de la Nouvelle Spiritualité ? En fin de compte, mon analyse "Trompé dans l'essentiel" n'était pas centrée sur la personne de Rick Warren. Mais concernait bien les projets de notre adversaire spirituel, celui que la Bible appelle Satan et "le dieu de ce monde» (2 Corinthiens 4:4). L'adversaire utilise les dirigeants d'églises sans discernement comme Robert Schuller, Rick Warren et d'autres pour atteindre ses objectifs habilement conçues: Le Nouvel-Âge & la Nouvelle Spiritualité.

    Rick Warren et son personnel de Saddleback allaient-il reconnaître à quel point ils étaient utilisés? Et qu'allait être leur réponse à mon livre, s'il y en a une? il n'a pas fallu attendre longtemps...

 


Note : La suite, 2eme ouvrage de W. Smith montre que Saddleback ne peut fournir de réponses profondes aux problèmes cités, pire encore Warren est sans pitié à l'égard de ceux qui ont fait son éloge, mais qui ont dévoilé (sans le savoir) ses "liens / sympathies" avec des éléments du Nouvel-Age.
fr.aleteia.org/2015/01/02/usa-le-pasteur-dune-mega-eglise-protestante-appelle-a-rejoindre-le-pape-francois/

USA : le pasteur d’une méga-église protestante appelle à rejoindre le pape François

Rick Warren, fondateur de l'église de Saddleback, a proposé que catholiques et protestants travaillent ensemble dans une « unité de mission ».

 

KATHY SCHIFFER

 

2 JANVIER 2015

Steve Jurvetson

 

PARTAGER

 

TWEET

 
 

IMPRESSION

 

PARTAGER

 

TWEET

 

 

 

IMPRESSION

 

 

 

 

 217 

 2

Rick Warren, l’influent pasteur d’une méga-église protestante américaine, a récemment appelé tous les chrétiens non catholiques à se joindre à François et à l’Église catholique afin de réaliser des objectifs communs. Rick Warren est le fondateur et pasteur de l’église de Saddleback, en Californie, et l’auteur de plusieurs ouvrages. Son best-seller, Une vie motivée par l’essentiel, s’est vendu à 36 millions d’exemplaires, en pas moins de 50 langues.

En novembre 2014, le pasteur Warren faisait partie des orateurs du colloque international religieux Humanum, au Vatican, consacré à la complémentarité entre homme et femme. Humanum a ainsi rassemblé des chefs religieux du monde entier, de religions chrétiennes et non-chrétiennes, afin d’examiner et proposer à nouveau la beauté de la relation entre l’homme et la femme dans le mariage.  
 

Une unité de mission

Dans un entretien diffusé après la conférence sur la chaîne EWTN, Rick Warren a appelé les adeptes des diverses confessions au sein du christianisme à s’unir aux catholiques romains et à François afin de travailler ensemble sur trois objectifs communs : défendre la sainteté de la vie, la sainteté du sexe, et la sainteté du mariage : « Il existe à la fois une grande communauté, et aucune division sur ces trois points », a-t-il affirmé. Rick Warren a également pris la défense du catholicisme, clarifiant certaines des idées fausses les plus courantes sur l’enseignement catholique, concernant les dogmes mariaux et la prière aux saints.

Sans taire les divergences qui séparent encore les autres confessions chrétiennes de Rome, Warren pense que catholiques et protestants peuvent travailler ensemble, non pas dans une unité structurelle, mais plutôt dans une unité de mission. « Si vous aimez Jésus, a-t-il déclaré, nous sommes dans la même équipe »Rick Warren a conclu son allocution en affirmant sa conviction que les catholiques et les autres chrétiens peuvent servir ensemble la cause de la défense de la vie et de la famille. Si les commentaires du pasteur Warren, bien argumentés, ont été favorablement accueillis au sein de la communauté catholique, ils ont soulevé l’inquiétude et la colère d’autres dirigeants chrétiens américains, tel l’apologiste évangélique James White, anticatholique notoire, qui a appelé le pasteur Warren à se repentir.  Matt Slick, du Christian Apologetics and Research Ministry (CARM), s’est quant à lui montré ouvertement critique, affirmant à tort que les catholiques avaient « ajouté sept livres » à la Bible…
 

L’exemple de Tony Palmer

Rick Warren n’est pas le premier pasteur protestant à répondre chaleureusement aux paroles de François, encourageant d’autres chrétiens à réexaminer les vieux préjugés envers le catholicisme. En janvier 2014, Tony Palmer, un jeune prédicateur charismatique de la Communion des églises évangéliques épiscopales, avait ainsi rendu visite à François au Vatican. Au cours de cette réunion, il avait enregistré sur son iPhone une annonce impromptue du Saint-Père à une conférence pentecôtiste américaine.

Le leader protestant avait offert un véritable message de fraternité, d’unité et d’amour, expliquant aux pentecôtistes que les divisions entre catholiques et protestants n’avaient plus aucune raison d’être depuis la déclaration commune catholique-luthérienne sur la doctrine de la justification de 1999. Dans cet accord, les deux parties ont reconnu que « c’est seulement par la grâce au moyen de la foi en l’action salvifique du Christ, et non sur la base de notre mérite, que nous sommes acceptés par Dieu et que nous recevons l’Esprit Saint qui renouvelle nos cœurs, nous habilite et nous appelle à accomplir des œuvres bonnes

 

«​ Nous ne contestons plus, avait alors déclaré Tony Palmer, la doctrine du salut selon l’Église catholique. Nous prêchons maintenant le même Évangile. Frères et sœurs, la protestation de Luther est terminée. Et la vôtre ? »

Dans son message vidéo préenregistré en italien, François avait demandé aux pentecôtistes réunis avec Kenneth Copeland de prier le Seigneur afin qu’Il nous unisse tous, catholiques et protestants, et  a exprimé le désir que « cette séparation finisse et que soit donnée la communion, afin de louer Jésus-Christ, l’unique Seigneur de l’histoire »« Avançons, avait déclaré le Saint-Père, nous sommes frères ; échangeons cette étreinte spirituelle et laissons le Seigneur finir l’œuvre qu’Il a commencée… car le miracle de l’unité a commencé. »

Tony Palmer n’aura hélas pas vécu assez longtemps pour voir son rêve d’unité réalisé. Il est mort dans un accident de moto au Royaume-Uni en juillet. Mais Rick Warren poursuit sa quête d’un terrain commun, propulsant les catholiques et tous les chrétiens vers l’accomplissement de la prière sacerdotale du Christ : « Que tous soient un, comme Moi et le Père nous sommes un ».

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/