Sacrifice unique.

05/07/2019 00:17

Sacrifice unique.

Sous l’ancienne alliance, le peuple juif offrait un sacrifice l’un après l’autre, une année après l’autre, particulièrement lors de la Pâque. Mais le sacrifice unique de Christ pour les péchés a une validité perpétuelle suffisante pour tous et ne doit pas être répété.

Il a effacé l’acte. En grec, le mot traduit par « acte » désigne la reconnaissance de dette rédigée de sa main par le débiteur. Tout le monde est débiteur devant Dieu, d’une dette impossible à honorer : la violation de la loi (#Ga 3:10 ; #Ja 2:10 ; cf. #Mt 18:23-27), et nous tombons tous sous le coup d’une condamnation à mort (#Ro 6:23). Paul utilise une métaphore saisissante en comparant le pardon de Dieu à l’acte d’effacer l’encre d’un parchemin. Par la mort sacrificielle de Christ à la croix, Dieu a totalement effacé notre reconnaissance de dette, et notre pardon est par conséquent total.

En le clouant à la croix…

La liste des crimes commis par un crucifié était clouée sur la croix, au-dessus du condamné, pour indiquer les infractions pour lesquelles il était ainsi mis à mort (ce fut le cas pour Jésus, comme le relève #Mt 27:37). Les péchés des croyants ont tous été imputés à Christ et cloués sur sa croix. Ainsi, il a reçu à leur place le châtiment qu’ils méritaient et a donc satisfait la juste colère de Dieu envers des crimes dignes de la peine capitale.

Vivant quant à l’Esprit.

Ce n’est pas une allusion au Saint-Esprit, mais à la vie intérieure de Jésus, à son propre esprit. Par opposition à sa chair (humanité), morte pendant 3 jours, son esprit (divinité) était vivant ; littéralement « en esprit » (cf. #Lu 23:46).

LUC 23 : 46 Jésus s’écria d’une voix forte : Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira.

Entre tes mains.

Citation du #Ps 31:6. La manière dont Christ est mort s’accorde avec #Jn 10:18. Les victimes de la crucifixion enduraient généralement une mort beaucoup plus lente. Mais Jésus, dans sa souveraineté, décida simplement de rendre l’esprit (#Jn 10:18 ; #Jn 19:30) en le remettant à Dieu. C’est ainsi qu’il « s’est offert lui-même … à Dieu » (#Hé 9:14).

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/