Souviens-toi...

06/11/2019 00:08

Souviens-toi...

"Souviens-toi de Jésus-Christ, ressuscité des morts, issu de la race de David, selon mon Évangile, Pour qui je souffre jusqu'à être lié comme un malfaiteur, mais la parole de Dieu n'est point liée." ! 2 Timothée 2 : 8-9.

Lorsque l'adversité augmente, lorsque la fatigue et la lassitude se font ressentir, sans doute est-il temps, l'espace d'un moment, de mettre entre parenthèses toutes nos activités pour nous recentrer sur l'essentiel. Autrement, l'épuisement et le découragement ne tarderaient pas à nous gagner. Souvenons-nous de la raison de notre combat (1 Timothée 6.12). Souvenons-nous de Jésus-Christ (2 Timothée 2.8).

Tout dans ce monde est contraire à la piété. Néanmoins, coûte que coûte, revêtus des armes de Dieu (Éphésiens 6.11), nous luttons pour garder la foi (2 Timothée 4.7) et maintenir le témoignage de Christ (Apocalypse 1.9). Sans contredit, l'enjeu est considérable ! Le Fils de Dieu est le seul qui révèle le Père (Luc 10.22), le seul qui nous donne accès à Lui (Éphésiens 2.18). Réalisons-le, privés de la connaissance de Jésus-Christ (Philippiens 3.8), il ne reste plus ni pardon (Actes 10.43), ni réconciliation (2 Corinthiens 5.18), ni espérance (Colossiens 1.27), ni salut (1 Thessaloniciens 5.9). Si l'adversaire parvient à obscurcir la lumière du Christ, tout espoir est perdu pour l'humanité. C'est pourquoi, ne nous relâchons pas, ne baissons pas les bras! Ne renonçons pas au Nom du Seigneur (Jude 4), jamais !

Evidemment, les conséquences d'un abandon seraient désastreuses. Quel message délivrerions-nous si nous abandonnions ? Un aveu de défaite ne reviendrait-il pas à affirmer que notre Dieu est dans l'incapacité de sauver ? Ainsi, nous décourageons ceux qui veulent s'approcher du Seigneur et saisir la parole de Sa grâce (Actes 20.32). Plus grave encore, nous ternissons l'honneur de Celui qui nous a enrôlés (2 Timothée 2.4).

Que ferons-nous alors si nous souffrons ? Recommandons seulement nos âmes à Dieu (1 Pierre 4.19). Oui, Il est fidèle (1 Corinthiens 10.13). Notre assurance est qu'Il nous fait toujours triompher en Christ (2 Corinthiens 2.14). Véritablement, en dépit de toutes apparences, nous sommes plus que vainqueurs, par Celui qui nous a aimés (Romains 8.37). Nous ne sommes pas seuls (Éphésiens 2.13). Le Seigneur l'a promis, Il est toujours avec les Siens (Matthieu 28.20). Aussi, au milieu de la fournaise de l'épreuve (1 Pierre 4.12), du rejet et de la persécution (Luc 12.53), conservons-nous dans l'amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle (Jude 21). Oui, souvenons-nous de Jésus-Christ !

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/