Tes yeux verront le roi dans sa magnificence

16/11/2013 08:01

Tes yeux verront le roi dans sa magnificence, {#Esa 33:17}

Le plus vous en savez à propos de Christ, le moins vous êtes satisfait de vues superficielles de lui ; et le plus profondément vous étudiez ses transactions dans l’alliance éternelle, ses engagements envers vous comme Garant éternel, et la plénitude de sa grâce qui éclate dans toutes ses fonctions, le plus réellement vous voyez le Roi dans sa beauté. Soyez plus dans de telles dispositions d’esprit. Attendez de plus en plus de voir Jésus. La méditation et la contemplation sont souvent semblables à des fenêtres d’agate, et des portes de jade, à travers lesquelles nous apercevons le Rédempteur. La méditation met le télescope à l’œil, et nous permet de voir Jésus d’une meilleure manière que nous aurions pu le voir si nous avions vécu les jours où il était en chair parmi les hommes. Que notre conversation puisse être plus dans le ciel, et que nous puissions être plus attentifs à la personne, le travail, la beauté de notre Seigneur incarné. Plus de méditation, et la beauté du Roi jetterait des éclairs sur nous avec plus de splendeur. Bien-aimé, il est très vraisemblable que nous aurons un tel point de vue de notre Roi glorieux que nous ne l’avons jamais eu auparavant, quand nous arriverons à la mort. Beaucoup de saints dans l’agonie ont levé les yeux vers les vagues de la tempête, ont vu Jésus marcher sur ces vagues, et l’ont entendu dire : « C’est moi, ne soit pas effrayé ». Ah, oui ! quand l’habitation commence à trembler, et que l’argile s’écroule, nous voyons le Christ à travers les fissures, et la lumière du soleil des cieux vient ruisseler entre les poutres. Mais si nous voulons voir face à face le « Roi dans sa beauté » nous devons aller au ciel pour le voir, ou alors le Roi doit venir ici en personne. Ô qu’il puisse venir sur les ailes du vent ! Il est notre Époux, et nous sommes endeuillés par son absence ; il est notre Frère, cher et aimable, et sans lui nous sommes solitaires. D’épais voiles et des nuages sont tendus entre nos âmes et leur vie véritable : quand est-ce que le jour viendra et que les ombres fuiront au loin ? Oh, jour tant espéré, viens !

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/