Tous mes os diront :

15/09/2020 10:38

Tous mes os diront :

Psaumes 35.10 Tous mes os diront : Éternel, qui est semblable à toi, qui délivres l'affligé de celui qui est plus fort que lui, l'affligé et le pauvre de celui qui le dépouille ?

Dans ce monde, il faut être fort, performant, productif et compétitif. Pas de place pour la faiblesse. Il ne faut surtout pas laisser paraître un signe de vulnérabilité. Ce serait prendre le risque de laisser une brèche ouverte que quelqu'un pourrait exploiter ! L'homme considère qu'il ne doit compter que sur lui-même, sur ses mérites et son volontarisme. Il se veut indépendant et maître de son destin. Il pense n'avoir besoin de rien ni de personne. Pourtant, ce n'est pas tout à fait l'état d'esprit que les Ecritures nous exhortent à adopter. Le moins que l'on puisse dire est que l'attitude du monde est totalement opposée à l'idéal dépeint dans la Bible. La Parole de Dieu nous pousse à l'humilité, le monde à l'orgueil. La Parole de Dieu nous invite à la paix, le monde à l'adversité. La Parole de Dieu nous entretient d'amour, le monde d'égoïsme. Les Ecritures exhortent l'homme à se confier en Dieu, le monde le pousse à se confier en lui-même ! La parole de Dieu nous dit d’obéir aux autorités, nous y soumettre, même aux détriments de la perte d’une certaine liberté. Le monde démontre que le crime ou la désobéissance n’est pas toujours punis et ouvre la porte à faire comme le monde. Attention au piège !

Ne nous y trompons pas, le secours que nous trouvons en l'homme ne manquera pas de nous décevoir. En réalité, au-delà de toute apparence, qui que nous soyons, sans la grâce de Dieu, nous sommes pauvres, misérables, aveugles et nus. Nous sommes tous pécheurs et tous perdus sans distinction. Sans aucun doute, le salut vient de l'Éternel ! Aussi, il nous est bon d'être affligés. Alors, nous reconnaissons que nous n'avons rien et que nous ne sommes rien. Alors, nous nous soumettons à Dieu et les autorités crées par Dieu et plaçons toute notre attente en Lui seul. Car en l’homme il n’y a rien à attendre ! Alors, nous reconnaissons que la force appartient à l'Eternel et sommes enclins à Lui rendre gloire ! Notre Seigneur Jésus-Christ a déclaré à l'apôtre Paul : "Ma grâce te suffit ; car ma force s'accomplit dans la faiblesse." Paul a ensuite déclaré : "Je me glorifierai donc plus volontiers dans mes infirmités, afin que la force de Christ habite en moi." Que cela donc nous tienne d'exemple !

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/