Tu n’en as rien appris, tu n’en as rien su, Et jadis ton oreille n’en a point été frappée

16/12/2013 16:36
 

 Tu n’en as rien appris, tu n’en as rien su, Et jadis ton oreille n’en a point été frappée. {#Esa 48:8}

Il est douloureux de se rendre compte que, jusqu’à un certain point, cette accusation peut être portée sur des croyants, qui trop souvent sont spirituellement insensibles. Nous pouvons aussi nous lamenter, parce que nous n’entendons pas la voix de Dieu comme nous le devrions. « Ton oreille n’en a point été frappée ».

Nous négligeons certains signes légers et doux du Saint-Esprit dans notre âme ; il y a des chuchotements d’ordre divin et d’amour céleste qui sont également inaperçus par nos intellects de plomb. Hélas ! nous avons été ignorants par négligence. « Tu n’en as rien appris. »

Il y a certaines choses que nous devrions avoir vu, des erreurs qui ont progressé sans que l’on s’en aperçoive ; de douces affections qui se sont anéanties comme des fleurs dans le gel, des choses que nous avons négligées ; la vision momentanée du visage divin ne peut être perçue que si nous n’avons pas muré les fenêtres de notre âme. Mais « nous n’en avons rien su. » Lorsque nous pensons à cela, nous sommes humiliés au plus profond de nous-mêmes.

Combien nous adorons la grâce de Dieu lorsque nous apprenons du contexte que toute cette folie et cette ignorance, de notre part, était connues d’avance par Dieu, et, qu’en dépit de cette prescience, il a cependant bien voulu nous amener sur le chemin de la miséricorde ! Admirez la grâce merveilleuse souveraine qui nous a choisis au vu de tout cela ! Interrogeons-nous sur le prix qui a été payé pour nous, alors que Christ savait ce que nous devions être ! Lui qui, pendu sur la croix nous a prédits comme incrédules, récidivistes, froids de cœur, indifférents, insouciants, relâchés dans la prière, et qui cependant a dit : « Car je suis l’Éternel, ton Dieu, Le Saint d’Israël, ton sauveur ;  …  Parce que tu as du prix à mes yeux, Parce que tu es honoré et que je t’aime, Je donne des hommes à ta place, Et des peuples pour ta vie. » {#Esa 43:3-4  *(Ésaïe)} Ô rédemption, comme ton éclat est merveilleusement resplendissant quand nous pensons à notre noirceur ! Ô Saint-Esprit, donne-nous désormais une oreille attentive, un cœur compréhensif !


 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/