10 ULTIME CAMPAGNE EN GALILÉE

30/01/2014 08:17

LE MINISTÈRE DE CHRIST EN GALILÉE

ULTIME CAMPAGNE EN GALILÉE

10 DE 10

MANQUE D`OUVRIERS

MATT. 9 : 35 à 38

35 ¶  Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité.

36  Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger.

37  Alors il dit à ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers.

38  Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.

MARC 6 : 6

6  Et il s’étonnait de leur incrédulité. Jésus parcourait les villages d’alentour, en enseignant.

TRANSMISSION D`UN ORDRE DE MISSION AUX DOUZE

MATT. 10 : 1 à 42

1 ¶  Puis, ayant appelé ses douze disciples, il leur donna le pouvoir de chasser les esprits impurs, et de guérir toute maladie et toute infirmité.

2  Voici les noms des douze apôtres. Le premier, Simon appelé Pierre, et André, son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère ;

3  Philippe, et Barthélemy ; Thomas, et Matthieu, le publicain ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ;

4  Simon le Cananite, et Judas l’Iscariot, celui qui livra Jésus.

5 ¶  Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes : N’allez pas vers les païens, et n’entrez pas dans les villes des Samaritains ;

6  allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël.

7  Allez, prêchez, et dites: Le royaume des cieux est proche.

8  Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.

9  Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie, dans vos ceintures ;

10  ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton ; car l’ouvrier mérite sa nourriture.

11  Dans quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous s’il s’y trouve quelque homme digne de vous recevoir ; et demeurez chez lui jusqu’à ce que vous partiez.

12  En entrant dans la maison, saluez-la ;

13  et, si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle ; mais si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne à vous.

14  Lorsqu’on ne vous recevra pas et qu’on n’écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds.

15  Je vous le dis en vérité : au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins rigoureusement que cette ville-là.

16 ¶  Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.

17  Mettez-vous en garde contre les hommes ; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues ;

18  vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour servir de témoignage à eux et aux païens.

19  Mais, quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à l’heure même ;

20  car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous.

21  Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir.

22  Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom ; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

23  Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Je vous le dis en vérité, vous n’aurez pas achevé de parcourir les villes d’Israël que le Fils de l’homme sera venu.

24  Le disciple n’est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur.

25  Il suffit au disciple d’être traité comme son maître, et au serviteur comme son seigneur. S’ils ont appelé le maître de la maison Béelzébul, à combien plus forte raison appelleront-ils ainsi les gens de sa maison !

26  Ne les craignez donc point ; car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

27  Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en plein jour ; et ce qui vous est dit à l’oreille, prêchez-le sur les toits.

28  Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne.

29  Ne vend-on pas deux passereaux pour un sou ? Cependant, il n’en tombe pas un à terre sans la volonté de votre Père.

30  Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés.

31  Ne craignez donc point : vous valez plus que beaucoup de passereaux.

32  C’est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux ;

33  mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux.

34  Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée.

35  Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère ;

36  et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison.

37  Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ;

38  celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi.

39  Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.

40  Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé.

41  Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste.

42  Et quiconque donnera seulement un verre d’eau froide à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense.

MARC 6 : 7 à 11

7 ¶  Alors il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs.

8  Il leur prescrivit de ne rien prendre pour le voyage, si ce n’est un bâton ; de n’avoir ni pain, ni sac, ni monnaie dans la ceinture ;

9  de chausser des sandales, et de ne pas revêtir deux tuniques.

10  Puis il leur dit : Dans quelque maison que vous entriez, restez-y jusqu’à ce que vous partiez de ce lieu.

11  Et, s’il y a quelque part des gens qui ne vous reçoivent ni ne vous écoutent, retirez-vous de là, et secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage.

LUC 9 : 1 à 5

1 ¶  Jésus, ayant assemblé les douze, leur donna force et pouvoir sur tous les démons, avec la puissance de guérir les maladies.

2  Il les envoya prêcher le royaume de Dieu, et guérir les malades.

3  Ne prenez rien pour le voyage, leur dit-il, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent, et n’ayez pas deux tuniques.

4  Dans quelque maison que vous entriez, restez-y ; et c’est de là que vous partirez.

5  Et, si les gens ne vous reçoivent pas, sortez de cette ville, et secouez la poussière de vos pieds, en témoignage contre eux.

 

ENVOIE DES OUVRIERS

MATT. 11 : 1

1 ¶  Lorsque Jésus eut achevé de donner ses instructions à ses douze disciples, il partit de là, pour enseigner et prêcher dans les villes du pays.

MARC 6 : 12 - 13

12  Ils partirent, et ils prêchèrent la repentance.

13  Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d’huile beaucoup de malades et les guérissaient.

LUC 9 : 6

6  Ils partirent, et ils allèrent de village en village, annonçant la bonne nouvelle et opérant partout des guérisons.

 

ERREUR D`IDENTIFICATION DE JÉSUS PAR ANTIPAS

MATT. 14 : 1 - 2

1 ¶  En ce temps-là, Hérode le tétrarque, ayant entendu parler de Jésus,

2  (14-1) dit à ses serviteurs : C’est Jean-Baptiste ! (14-2) Il est ressuscité des morts, et c’est pour cela qu’il se fait par lui des miracles.

MARC 6 : 14 à 16

14 ¶  Le roi Hérode entendit parler de Jésus, dont le nom était devenu célèbre, et il dit : Jean Baptiste est ressuscité des morts, et c’est pour cela qu’il se fait par lui des miracles.

15  D’autres disaient : C’est Elie. Et d’autres disaient : C’est un prophète comme l’un des prophètes.

LUC 9 : 1 à 5

7  Hérode le tétrarque entendit parler de tout ce qui se passait, et il ne savait que penser. Car les uns disaient que Jean était ressuscité des morts ;

8  d’autres, qu’Elie était apparu ; et d’autres, qu’un des anciens prophètes était ressuscité.

9  Mais Hérode disait : J’ai fait décapiter Jean ; qui donc est celui-ci, dont j’entends dire de telles choses ? Et il cherchait à le voir.

EMPRISONNEMENT ET EXÉCUTION DE JEAN-BAPTISTE

MATT. 14 : 3 à 12

3  Car Hérode, qui avait fait arrêter Jean, l’avait lié et mis en prison, à cause d’Hérodias, femme de Philippe, son frère,

4  parce que Jean lui disait : Il ne t’est pas permis de l’avoir pour femme.

5  Il voulait le faire mourir, mais il craignait la foule, parce qu’elle regardait Jean comme un prophète.

6  Or, lorsqu’on célébra l’anniversaire de la naissance d’Hérode, la fille d’Hérodias dansa au milieu des convives, et plut à Hérode,

7  de sorte qu’il promit avec serment de lui donner ce qu’elle demanderait.

8  A l’instigation de sa mère, elle dit : Donne-moi ici, sur un plat, la tête de Jean-Baptiste.

9  Le roi fut attristé ; mais, à cause de ses serments et des convives, il commanda qu’on la lui donne,

10  et il envoya décapiter Jean dans la prison.

11  Sa tête fut apportée sur un plat, et donnée à la jeune fille, qui la porta à sa mère.

12  Les disciples de Jean vinrent prendre son corps, et l’ensevelirent. Et ils allèrent l’annoncer à Jésus.

MARC 6 : 17 à 29

17  Car Hérode lui-même avait fait arrêter Jean, et l’avait fait lier en prison, à cause d’Hérodias, femme de Philippe, son frère, parce qu’il l’avait épousée,

18  et que Jean lui disait : Il ne t’est pas permis d’avoir la femme de ton frère.

19  Hérodias était irritée contre Jean, et voulait le faire mourir. (6-20) Mais elle ne le pouvait ;

20  car Hérode craignait Jean, le connaissant pour un homme juste et saint ; il le protégeait, et, après l’avoir entendu, il était souvent perplexe, et l’écoutait avec plaisir.

21  Cependant, un jour propice arriva, lorsqu’Hérode, à l’anniversaire de sa naissance, donna un festin à ses grands, aux chefs militaires et aux principaux de la Galilée.

22  La fille d’Hérodias entra dans la salle ; elle dansa, et plut à Hérode et à ses convives. Le roi dit à la jeune fille : Demande-moi ce que tu voudras, et je te le donnerai.

23  Il ajouta avec serment : Ce que tu me demanderas, je te le donnerai, fût-ce la moitié de mon royaume.

24  Étant sortie, elle dit à sa mère : Que demanderai-je ? Et sa mère répondit : La tête de Jean Baptiste.

25  Elle s’empressa de rentrer aussitôt vers le roi, et lui fit cette demande : Je veux que tu me donnes à l’instant, sur un plat, la tête de Jean Baptiste.

26  Le roi fut attristé ; mais, à cause de ses serments et des convives, il ne voulut pas lui faire un refus.

27  Il envoya sur-le-champ un garde, avec ordre d’apporter la tête de Jean Baptiste. (6-28) Le garde alla décapiter Jean dans la prison,

28  et apporta la tête sur un plat. Il la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.

29  Les disciples de Jean, ayant appris cela, vinrent prendre son corps, et le mirent dans un sépulcre.

RETOUR DES OUVRIERS

MARC 6 : 30

30 ¶  Les apôtres, s’étant rassemblés auprès de Jésus, lui racontèrent tout ce qu’ils avaient fait et tout ce qu’ils avaient enseigné.

LUC 9 : 10

10 ¶  Les apôtres, étant de retour, racontèrent à Jésus tout ce qu’ils avaient fait. Il les prit avec lui, et se retira à l’écart, du côté d’une ville appelée Bethsaïda.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/