Une colère ardente me saisit à la vue des méchants Qui abandonnent ta loi

02/11/2013 08:41

Une colère ardente me saisit à la vue des méchants Qui abandonnent ta loi. {#Ps 119:53}

Mon âme, ressens-tu ce saint frisson devant les péchés d’autrui ? Car autrement tu manques de sainteté intérieure. Des torrents d’eau ruisselaient sur les joues de David à cause de l’impureté qui prédominait ; Jérémie désirait que ses yeux soient des fontaines afin qu’il puisse se lamenter sur les iniquités d’ Israël, et Lot était fâché de la conversation des hommes de Sodome. Ceux sur lesquels était la marque dans la vision d’Ézéchiel, étaient ceux qui soupiraient et pleuraient sur les abominations de Jérusalem. Des âmes indulgentes peuvent toujours s’affliger de voir comment les hommes se donnent de la peine pour aller en enfer. Elles connaissent les maux du péché par expérience, et elles sont alarmées de voir les autres voler comme des mouches jusque dans ses griffes. Le péché fait frissonner le juste, car il enfreint une loi sainte, qu’il faut garder dans le plus grand intérêt de chaque individu, il abat les piliers de la société. Le péché dans autrui horrifie un croyant, car il lui rappelle la bassesse de son propre cœur : quand il voit quelqu’un qui transgresse il pleure avec le saint qui a dit : « il est tombé aujourd’hui, et je peux tomber demain. » Pour un croyant le péché est horrible, car il a crucifié le Sauveur ; il voit dans chaque iniquité les clous, et la lance. Comment une âme sauvée peut-elle voir ce péché maudit qui tue Christ sans horreur ? Dis, mon cœur, n’es-tu pas sensible à tout ça ? C’est une chose terrible que d’insulter Dieu en face. Le Dieu « bon » mérite un meilleur traitement, le Dieu « grand » le demande, le Dieu « juste » l’obtiendra et rétribuera son adversaire. Un cœur réveillé tremble devant l’audace du péché, et s’effrayera devant sa punition. Quelle chose monstrueuse est la rébellion ! De quelle manière néfaste est préparé un destin pour l’impie ! Mon âme, ne rie jamais des folies du péché, de peur que tu ne viennes à sourire du péché lui-même. C’est ton ennemi et l’ennemi de ton Seigneur ; regarde-le avec haine, car ainsi tu peux témoigner de la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/