Vengeance

03/01/2014 09:14
 

 Vengeance. (Hébreu naqam ; grec ekdikesis). Punition infligée à quelqu’un en retour d’une offense (injure, blessure, etc.).

      L’Ancien Testament interdit à l’homme de se venger (#Lé 19:18) et le Nouveau Testament reprend cette interdiction dans #Ro 12:19 : « Ne vous vengez pas vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère (sous-entendu : de Dieu), car il est écrit : À moi la vengeance, c’est moi qui rétribuerai : dit le Seigneur ». La loi du talion (voir Talion) n’était pas un moyen de se venger. Cette disposition, qui limitait la punition légale infligée en cas de blessures, faisait partie de la Loi, et elle était placée sous l’autorité divine (#Ex 21:23-25 ; #Lé 24:19 et suivant ; #De 19:21).

      Dieu venge le péché, car il le considère comme une offense qui touche à ses prérogatives divines (#Lé 26:25 ; #Ps 99:8 ; #Esa 34:8 ; #Jér 50:15). Sa justice et la fidélité de ses serviteurs exigent la punition du mal (#Jug 11:36 ; #Ps 94:1 ; #2Th 1:8). Il châtie les ennemis de la justice (#Jug 11:36). Dans #Ps 94:1, il est appelé le Dieu des vengeances, c’est-à-dire celui qui châtie les coupables. C’est pourquoi l’homme persécuté peut lui demander de le venger (#Ps 58:11 ; #Jér 11:20; 15:15; 20:12). Parfois il ordonne à son peuple d’exécuter sa vengeance (#No 31:3 ; #Jér 50:14 et suivant).

Copyright Editions Emmaüs

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/