Vent

27/12/2013 12:31
 

 Vent. Les Hébreux parlent, sans grande précision, de vents soufflant des 4 points cardinaux (#Jér 49:36 ; #Ez 37:9 ; #Ap 7:1). Dieu a créé les vents : ils sont à sa disposition (#Job 28:25 ; #Ps 78:26; 107:25; 135:7; 148:8 ; #Mt 8:26). En Palestine, les vents soufflant de l’ouest, du sud-ouest et du nord-ouest apportaient pluie et tempête (#1R 18:43-45 ; #Ps 147:18 ; #Pr 25:23 ; #Ez 13:13). Les vents mettaient souvent en danger les maisons et les bateaux (#Job 1:19 ; #Ps 48:8 ; #Mt 7:27). Les vents brûlants faisaient tarir les cours d’eau et flétrissaient les plantes (#Ge 41:6 ; #Esa 11:15 ; #Ez 19:12 ; #Jon 4:8) ; voir Vent d’Orient. Les vents du sud et du sud-est, venant du désert d’Arabie, amenaient sécheresse et chaleur (#Job 37:17 ; #Lu 12:55). Le vent du nord, plus frais, (#/APCJ Sir 43:20) favorisait la végétation (#Ca 4:16). Le vanneur tirait parti du vent, qui emportait balles et fétus (#Job 21:18 ; #Ps 1:4) ; voir Battage du blé. Les navigateurs se servaient aussi des vents (#Ac 27:40). Les anciens avaient observé la régularité avec laquelle les vents tournent, soufflent dans telle direction, et reprennent les mêmes circuits (#Ec 1:6). Au sens figuré, le vent peut exprimer la rapidité (#Ps 55:9), la destruction (#Jér 51:1) ou la futilité des efforts (#Esa 26:18 ; #Job 15:2). L’action du vent représente aussi l’œuvre de Dieu et le ministère des anges (#Hé 1:7).


 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/