Voir * ra’ah, nabhat * blepô, horaô

21/11/2013 08:19

Voir. (Hébreu ra’ah, nabhat ; grec blepô, horaô, etc.). Dans la Bible, le verbe voir est employé au sens propre comme au sens figuré Au sens propre, il est mentionné par exemple dans #Ge 37:18 ; #De 3:25 ; #Jos 7:21 ; #Ec 11:7 ; #Esa 29:18 ; #Mt 8:24; 22:11 ; #Jn 1:49 ; #Ac 9:9. Au sens figuré, voir la lumière, c’est naître (#Job 3:16 ; #Ps 49:20) ; l’homme peut voir le bonheur (#Ps 34:12), le malheur (#Ps 90:15), l’épée et la famine (#Jér 5:12). Voir la mort et la corruption (#Ps 89:49 ; #Lu 2:26 ; #Ac 13:3) c’est connaître ces bonnes et mauvaises fortunes. Dieu voit les pensées des êtres humains (#Mt 9:4 ; #Lu 9:47), le péché (#Ps 94:9) ou la souffrance (#Ex 3:7). Voir signifie également s’informer : dans #Ge 37:14, Israël commande à Joseph d’aller voir si ses frères et le petit bétail vont bien. Dieu voit, car « celui qui a formé l’œil ne regarderait-il pas ? » (#Ps 94:9). L’homme ne voit que ce qu’il a devant les yeux tandis que Dieu regarde au cœur (#1S 16:7). Il voit « dans le secret » (#Mt 6:4). Jésus aussi voit les pensées du cœur (#Mt 9:4 ; #Lu 9:47).

      Voir est souvent employé dans le sens de comprendre : dans #1S 12:17, Samuel reprend le peuple et lui ordonne de voir (reconnaître) le mal qu’il a fait aux yeux de l’Éternel en demandant un souverain pour régner sur lui. Dans #Jn 4:19, la Samaritaine voit (réalise) que Jésus est un prophète, cf. #1R 20:7 ; #Job 34:32. Ceux qui comprennent le salut le voient (#Ex 14:13) ou voient la bonté divine (#Ps 34:9), ils verront le royaume de Dieu (#Lu 9:27) ou la vie (#Jn 3:36). En guérissant physiquement un aveugle-né, Jésus a aussi montré que les chrétiens verraient les réalités eschatologiques (#Jn 9). À l’inverse, ceux qui ne sont pas sensibles aux réalités divines sont des aveugles : ils ne voient pas l’œuvre des mains de Dieu (#Esa 5:12; 6:10 ; #Mt 15:14; 23:16-19 ; #2P 1:9). Les Israélites de l’exode ont vu l’intervention de Dieu en leur faveur mais ils sont restés insensibles à ce qui se passait. Moïse a parlé d’eux comme de personnes ayant des yeux pour voir mais ne voyant pas (#De 29:2-4 ; #Esa 6:9 ; #Mr 4:12). Plus tard, Jérémie et Ézéchiel ont également condamné l’attitude rebelle du peuple d’Israël (#Jér 5:21 ; #Ez 12:2 ; cf. #Mr 8:18).

      Dans #2Co 5:7, Paul fait la différence entre la vue et la foi (cf. #Hé 11:1) : nous ne marchons pas par la vue mais par la foi. Voir s’applique aussi aux visions des prophètes. Certains hommes de Dieu ont eu des visions, qui étaient des révélations de Dieu. Dans le Temple, Ésaïe a vu l’Éternel des armées (#Esa 6:1-5). À deux reprises, Ézéchiel a vu la gloire de Dieu (#Ez 1:1-3:@; 8:1-11:@). À Patmos, Jean a eu une vision similaire (#Ap 4). C’est ce qui explique qu’en Israël, le prophète était parfois appelé « le voyant » (#1S 9:9 ; #Esa 30:10).

      Tous les croyants désirent voir Dieu (#Job 19:26 ; #Ps 11:7; 17:15 ; #Mt 5:8). Mais si les anges ont pu voir Dieu (#Mt 18:10). les hommes ne le peuvent pas encore (seul Jésus l’a contemplé) (#Jn 1:18; 5:37; 6:46 ; #1Ti 6:16 ; #1Jn 4:12). Celui qui voit Jésus a vu le Père (#Jn 12:45; 14:9). Personne ne peut voir Dieu et continuer à vivre (#Ex 19:21; 33:20 ; #Jug 13:22). Dans le tabernacle, les Lévites n’avaient pas le droit de fixer leurs regards sur les objets saints (#No 4:20 ; #1S 6:19). Seuls ses serviteurs verront sa face (#Ap 22:4). Ceux qui ont le cœur pur le verront tel qu’il est (#Mt 5:8 ; #1Jn 3:2). Ils le verront « face à face » (#1Co 13:12). Sans la sanctification personne ne verra le Seigneur (#Hé 12:14).

      Dieu habite dans une lumière inaccessible (#1Ti 6:16) mais il a permis à certains hommes de contempler sa face. Moïse, Aaron et les anciens d’Israël ont vu Dieu sur la montagne (#Ex 24:10). Moïse a vu une représentation de lui (#No 12:8) alors qu’il désirait vivement voir sa gloire (#Ex 33:18-23). À Béthel Jacob a vu en rêve le Seigneur (#Ge 28:12-15). Après son combat avec l’ange au Yabboq, il déclare avoir vu Dieu face à face (#Ge 32:21). Cependant, il s’agit plus d’une rencontre intérieure que d’un contact visuel (cf. #Job 42:5). Pour faire le parallèle, Jacob a aussi dit à Ésaü qu’il a regardé sa face comme on regarde la face de Dieu (#Ge 33:10).

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/