Yehoyaqim Jojakim Jéhojakim Jehoïakim Yoaquim Joiaqim Yoyaqîm

04/10/2013 14:10

Yehoyaqim ; Jojakim (SEGOND) ; Jéhojakim (SYNODALE) ; Jehoïakim (DARBY) ; Yoaquim (Français Courant) ; Joiaqim (JÉRUSALEM) ; Yoyaqîm (T.O.B.) : l’Éternel suscite.

1. Fils du roi Josias et de Zaboudda, son épouse (#2R 23:34,36). Appelé tout d’abord Éliakim (Dieu suscite). À la mort de Josias, le peuple mit sur le trône Yoahaz, 3e fils du roi Josias. Trois mois plus tard, le pharaon Néko l’enchaîna, l’emmena en Égypte et fit roi à sa place son frère aîné, Éliakim, dont il changea le nom en celui de Yehoyaqim. Ce prince avait 25 ans lorsqu’il commença à régner, vers 608 avant Jésus-Christ. Yehoyaqim obligea le peuple à payer un lourd tribut, qu’il remit au pharaon. Ce fils de Josias abandonna l’Éternel, que son père avait si fidèlement servi, et s’adonna à l’idolâtrie. Jérémie écrivit un rouleau menacant le peuple et le roi du jugement de Dieu, s’ils ne se repentaient pas. Yehoyaqim méprisa les avertissements du prophète. Après la lecture de 3 ou 4 colonnes du rouleau, il le coupa avec un canif et le jeta au feu (#Jér 36). La Babylone des Chaldéens était alors la plus forte puissance asiatique. #La 4e année du règne de Yehoyaqim, Neboukadnetsar vainquit Néko à Karkemich en 605 avant Jésus-Christ, puis marcha contre Jérusalem, probablement après sa victoire. Yehoyaqim fut assujetti à un tribut (#2R 24:1 ; #Jér 46:2 ; #Da 1:1,2). Voir Chronologie IV. 3 ans plus tard, Yehoyaqim se révolta imprudemment contre Neboukadnetsar. D’autres troubles désolèrent aussi le royaume : des Syriens, des Moabites, des Ammonites pillèrent le territoire, ainsi que des bandes de Chaldéens envoyés probablement par le roi de Babylone à l’ouïe de la rébellion (#2R 24:2). Neboukadnetsar finit par monter en personne à Jérusalem et enchaîna Yehoyaqim, afin de l’emmener à Babylone (#2Ch 36:6). Mais ce projet dut apparemment être abandonné ; Yehoyaqim succomba à une mort naturelle ou fut assassiné. On traîna son cadavre, le jeta hors des portes de Jérusalem, et l’enterra comme s’il avait été un âne (#Jér 22:19; 36:30 ; Antiquités 10.6.3). Yehoyaqim avait régné 11 ans ; Yehoyaqîn, son fils, lui succéda (#2R 23:36; 24:6).
2. Souverain sacrificateur, fils du souverain sacrificateur Josué (#Né 12:10; 12:21-26), sous le règne d’Artaxerxès (Antiquités 11.5.1). DARBY orthographie son nom : Joïakim.


Copyright Editions Emmaüs

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/